Un éducateur à portée de clavier

Le nez sur leur portable plutôt que le ballon de foot au pied… Quelle que soit la ville ou le quartier, le constat est le même : les ados traînent moins dans la rue que sur le net et les réseaux sociaux. Éducateurs et animateurs doivent adapter leurs pratiques. Pour faciliter la présence des professionnels de la jeunesse sur la Toile, la Caisse d’allocations familiales (CAF) de Moselle vient de lancer un projet, Promeneurs du net, en partenariat avec les centres sociaux La Moisson à Florange et Arc-en-ciel à Knutange ainsi qu’avec les éducateurs de l’association Apsis emergence et Etap’habitat (Metz).

Un promeneur du net, c’est quoi ?

« Imaginez un animateur numérisé », sourit Pierre Lallemand. Habituellement à l’œuvre auprès des ados de l’Espace jeunes à Florange, l’animateur est désormais aussi l’un des quinze Promeneurs du département. Concrètement, il dispose d’un temps de travail supplémentaire dédié à assurer une présence live sur le net, de 19 à 20 h, trois soirs par semaine. Ces modalités sont toutefois différentes d’un Promeneur à l’autre, l’idée étant de s’adapter à l’usage des ados.

Les échanges live se font via Facebook – « même si pour les plus jeunes c’est déjà un réseau dépassé » – Snapchat, Instagram, Youtube… « Il s’agit d’établir un contact de manière identifié », explique aussi Thierry Si Ahmed, référent jeunesse du centre socioculturel de Knutange et nouveau Promeneur. Tous les Promeneurs sont ainsi répertoriés sur le site de la CAF, et utilisent une photo de profil, et une adresse identifiable. De quoi rassurer les parents mais aussi les jeunes, « qui connaissent maintenant bien les risques sur la sécurité de leurs comptes et veulent être sûrs de s’adresser à la bonne personne », assure l’animateur.

À quoi ça sert ?

Le Promeneur du net « peut écouter et orienter les jeunes sur des thématiques telles que la santé, le harcèlement, le mal-être, la confiance en soi, l’addiction, la théorie du complot, etc. », indique Thierry Si Ahmed. « Comme tout professionnel sur le terrain, le promeneur doit amener une relation de confiance et respecter la confidentialité… Ce travail s’inscrit vraiment dans la continuité du terrain quotidien. »

www.promeneursdunet.fr

2018 année test

Inspiré d’un concept suédois, le projet Promeneurs du net s’est développé dans plusieurs départements de France à l’initiative des Caisses d’allocations familiales. L’expérimentation vient tout juste de débuter en Moselle autour de quinze Promeneurs, éducateurs ou animateurs, volontaires. Elle pourra être généralisée en 2019 à l’ensemble des centres sociaux, foyers de jeunes travailleurs et équipes de prévention du département. Dans le cadre de cette expérimentation, la CAF a débloqué un financement de l’ordre de 60 000 €.

Lucie BOUVAREL  "lucie.bouvarel@republicain-lorrain.fr"

www.republicain-lorrain.fr

Vous aimerez aussi...

Les images utlisées : Designed by Freepik